You are here

«Blick» se lance en Suisse romande à partir du 1er juin 2021

«Blick» se lance en Suisse romande à partir du 1er juin 2021

L’édition francophone de Blick.ch paraîtra le 1er juin, pour transmettre un journalisme authentique, élaboré depuis la Suisse romande, pour les Romandes et les Romands. Le portail d’informations mise sur la même ligne éditoriale qui rassemble chaque jour plus d’un million d’utilisatrices et utilisateurs, et conserve son nom «Blick.ch» pour son lectorat romand. Une enquête menée par l’entreprise d’études de marché LINK Institut montre que la marque médiatique «Blick» jouit déjà d’un excellent degré de notoriété en Suisse romande: elle est connue de 93% des personnes interrogées. En outre, 64% ont un avis neutre ou positif sur le nom «Blick», malgré une suite de lettres inhabituelle en français. «Nous, Romands, ne sommes pas familiers du ‹ck›», explique Michel Jeanneret, rédacteur en chef, qui met actuellement en place la nouvelle rédaction à Lausanne. «Nous sommes donc d’autant plus heureux de voir que ce nom est bien accueilli ici aussi, et que nous pouvons développer notre offre sur la base d’une marque fortement établie.»

L’enquête montre également que 12% des Romandes et des Romands interrogés consultent déjà la version germanophone de Blick.ch de manière régulière. Avec l’arrivée de l’homologue romand, ils attendent avant tout des informations de qualité, des reportages rigoureux ainsi qu’une offre journalistique qui se distingue de celle des autres médias. Les personnes interrogées accordent une valeur toute particulière aux articles ayant une pertinence régionale et politique, ainsi qu’aux reportages sur des événements nationaux et internationaux.

L’édition romande de Blick.ch sera disponible sur blick.ch/fr. Chacun des portails comportera des liens bien visibles vers son autre version. Si la langue par défaut du navigateur est le français, la redirection vers la version francophone sera automatique. Un échange journalistique doit naître entre les régions linguistiques: «Nous serons centrés sur nos propres recherches, menées à l’échelle de nos régions, mais nous allons aussi traduire et adapter des textes allemands en français, et vice-versa», explique Christian Dorer, rédacteur en chef du groupe Blick. «S’il se passe en Suisse Romande un événement qui a aussi son importance pour la Suisse alémanique, nous profiterons du travail de nos collègues de Lausanne. Le groupe Blick va s’enrichir à tous les niveaux!»

Blick.ch fera ses premiers pas sur le site de Lausanne avec une rédaction de 20 personnes. Ce nouveau portail d’informations est destiné à devenir une voix forte en Suisse romande, et servira également de pôle d’innovation au groupe Blick. Michel Jeanneret (47), anciennement à la tête du magazine «L’illustré» pendant dix ans, prend la fonction de rédacteur en chef.

Ringier SA, Corporate Communications

Enquête en coopération avec l'Institut LINK (en allemand)